Les autorités ont profité d’un rassemblement en Inde pour saisir un grand nombre de voitures de luxe suite à des taxes impayées.

1 year, 5 months ago - 31 August 2021, AutoPlus
Les autorités ont profité d’un rassemblement en Inde pour saisir un grand nombre de voitures de luxe suite à des taxes impayées.
En Inde, un groupe de propriétaires de supercars a décidé d’organiser un rassemblement le jour de l’indépendance du pays. Mais alors que tout se passait pour le mieux et que tout le monde passait du bon temps, un événement inattendu est survenu.

11 voitures saisies
Times of India raconte que 15 voitures présentes ont été arrêtées et que 11 d’entre elles ont été saisies par les autorités. La raison ? Les propriétaires n’avaient pas réglé les taxes réclamées par l’État de Telangana où elles se trouvaient. Enregistré dans d’autres États, elles n’ont pourtant jamais quitté Telangana, ce qui constitue une fraude.

Le magazine indique que ces autos étaient surveillées depuis plusieurs mois et appartenaient pour la plupart à des familles « de politiciens et d’industriels ». Informée de cette réunion inespérée, la police a alors décidé d’agir et ainsi d’effectuer un beau coup de filet !

Uniquement des voitures de luxe
Sur la vidéo, on peut voir plusieurs Lamborghini Huracan, (en version classique, Performante ou Spyder), une Maserati GranTurismo, une Rolls Royce et au moins deux Ferrari. Mais si toutes ont été saisies, il y a fort à parier que leurs propriétaires respectifs ne mettront pas longtemps avant de les récupérer. Il leur suffira pour cela de payer une amende avant de se remettre au volant de leurs bolides.

Une fraude courante
Avec des taxes pouvant représenté jusqu’à 14 % du prix du neuf au moment de l’achat (avant de diminuer avec l’âge) à Telangana, les tentatives de fraude sont nombreuses. D’autres États proposent des taux plus bas où les propriétaires peuvent être tentés de les immatriculer. Ils n’ont alors qu’à espérer ne pas se faire prendre par les autorités…