Quand un Soodhun met K.O. un faux policier à Moka

2 years, 5 months ago - 31 August 2020, lexpress.mu
Quand un Soodhun met K.O. un faux policier à Moka
Un vrai constable a mis hors d’état de nuire un faux policier qui avait malmené une femme au volant d’une voiture pour lui voler de l’argent.

Cela s'est passé le vendredi 28 août à la rue Leclézio à Moka. Un homme se faisant passer pour un policier et portant masque portant l'étiquette 'Police' a cherché un lift auprès d'une femme de 40 ans qui était au volant d'une Honda. Croyant avoir affaire à un membre de la police, la femme a bienveillamment accueilli l'homme dans sa voiture.

Mais quelques mètres plus loin le faux agent a sorti un canif et a demandé de l'argent à la jeune femme. Ce qui poussa la conductrice à lancer des appels de détresse. Fort heureusement pour la femme, à ce moment précis, le constable Soodhun affecté au Moka Traffic Field et qui était de service à La Rue Leclézio a entendu ses cris.

Le constable Soodhun s'est empressé de neutraliser le faux policier mais ce dernier s'est saisi du volant pour diriger la voiture dans une autre direction. Le véhicule a alors percuté un camion.

Le faux policier a tenté de prendre la fuite mais le constable Soodhun a réussi à l'arrêter. Il s'agit de Mohammad Yasseen Maulaboksh, un récidiviste de 33 ans, habitant rue Zikirya à Quartier-Militaire. Lors de son interrogatoire, il s'est plaint de ne pas se sentir bien. Il a été admis à l'hôpital Jeetoo à Port-Louis et placé sous surveillance policière.

Quant à la conductrice qui croyait bien faire en donnant un lift à un policier, elle a été admise en clinique après cet incident.