Trou aux Biches: le Conseil de village fait capoter une opération de pêche à la senne illégale dans le lagon

1 year, 4 months ago - 29 September 2021, Inside News
Trou aux Biches: le Conseil de village fait capoter une opération de pêche à la senne illégale dans le lagon
Le Conseil de village de Trou aux Biches a fait capoté une opération de pêche à la senne illégale dans le lagon de Trou aux Biches, ce mardi.

Le président du village, Jacky Alexandre ayant eu vent de cette pêche frauduleuse, aujourd’hui, dans une déclaration à Wazaa FM, à la mi-journé, dit avoir entrepris les démarches nécessaires auprès de la National Coast Guard (NCG) et des gardes-pêche pour faire avorter cette énième opération de pêche frauduleuse dans le lagon de Trou aux Biches.

En revanche, il faut dire que le Conseil de village, les Forces Vives et les habitants de Trou aux Biches sont montés au créneau pour dénoncer les agissements de cette pêcheries qui s’est adonnée à la pêche à la senne illégale dans le lagon de Trou aux Biches, cela au nez et à la barbe des éléments de la NCG et des gardes-pêche de la localité. Des incidents qui auraient pu avoir des conséquences graves ont survenu à Trou aux Biches, mercredi 22 septembre dernier.

En donnant l’alerte d’une récidive d’une pêcherie de sennes, venant de Grand Gaube, s’adonnant à la pêche illégale dans le lagon non loin de la Passe Marmite à la NCG, Jacky Alexandre, a exprimé son étonnement.

«J’ai demandé à la NCG “êtes-vous au courant des agissements de cette pêcherie de senne de Grand Gaube qui pêche pour la 3e reprise au cours de ce mois de septembre. Un des garde-côtes m’a répondu qu’il n’y a rien de mal. Selon lui, soi-disant cette pêcherie était en train d’opérer hors du lagon. Je lui ai dis “saviez à qui vous parlez. En tant que président du village et porte-parole des pêcheurs sur le terrain, je vous confirme que cette pêcherie est en train de pêcher dans le lagon”. Cela contrairement, à ce que la NCG m’avait dit, il y a 15 jours. Toutefois, en mois de quinze minutes, je constate que les pêcheurs de cette pêcherie se sont battus en retraite et se sont éloignés hors du lagon», déplore le président du village. 

Dans la foulée, il s’est rendu sur place, près de la Croix Coeur Sacré de Marie pour s’enquérir de la situation. Ainsi, il s’est vu confronter à un petit groupe de gens, issu de la famille Marie Jeanne et au propriétaire de la pêcherie de senne, un dénommé Railey. «Ken MarieJeanne, son frère Jean-Paul et sa soeur Gros fille m’ont dit:  “sel moyen pou lapes sa bann poisson la se la senn. Ki to capav fer?” Se sentant fort du soutien de cette famille, Railey m’a lancé ceci:Ale guet gard, mo ena mo permi”. 

Le président du village et porte parole des pêcheurs redouble les efforts pour dénoncer de tels agissements. En revanche, il a dit noter le transfert du sergent Gooriah, affecté au poste de la NCG à Trou aux Biches pour atterrir à celui de Grand Baie. «C’est le sergent Gooriah et ses hommes qui avaient procédé à la saisie des filets et autres attirail de pêche de cette pêcherie dans le lagon de Trou aux Biches, voici deux semaines», déclare Jacky Alexandre.