Une Flotte de Véhicules Carbure au Biodiesel Chez les Seepaul

7 years, 6 months ago - 30 July 2015, lexpress.mu
Une Flotte de Véhicules Carbure au Biodiesel Chez les Seepaul
Le biodiesel n’a plus aucun secret pour Harry Narain Seepaul. Dans son garage, à 7e Mile, Triolet, il a tenté bien des expériences avant de trouver la bonne formule à partir des huiles alimentaires usagées.

C’est en 2008, quand le prix des carburants flambait, qu’il s’est lancé à la recherche d’une solution moins coûteuse.

«J’ai fait plusieurs expériences sur mes propres véhicules, avant de trouver le biodiesel qui marche à merveille», indique Harry Narain Seepaul. Selon lui, «le moteur est plus souple, on n’entend pas le bruit que font les moteurs diesel à Maurice et surtout, ça ne fume presque pas».

Les Seepaul collectent tous les jours des huiles de friture usagées dans des hôtels, des restaurants et des usines de production de snacks. Ils produisent dans leur atelier environ 500 litres de biocarburant. Ce fioul alimente sa flotte de véhicules et des engins de chantiers. Le surplus est revendu à des clients.