Une Nissan Leaf Autonome Testée Dans Les Rues De Londres

11 months, 2 weeks ago - 22 February 2022, AutoPlus
Nissan Leaf ServCity, London
Nissan Leaf ServCity, London
Nissan participe à ServCity, un projet de recherche sur les services de mobilité autonome au Royaume-Uni : une Leaf autonome a été testée avec succès à Londres.

ServCity est un projet de recherche sur les services de mobilité autonome, financé par le gouvernement ainsi que l’industrie britanniques, à hauteur d’environ 120 millions d’euros. En pratique, Nissan ainsi que cinq autres partenaires (Connected Places Catapult, TRL, Hitachi Europe, l’Université de Nottingham et SBD Automotive) travaillent ensemble pour faire rouler des véhicules autonomes dans les rues du Royaume-Uni.

Le ServCity Connected and Autonomous Vehicle (CAV) est un véhicule autonome et connecté, basé sur une Nissan Leaf 100% électrique. Après de nombreux mois de recherches et d’essais sur des pistes privées, le projet vient de passer une étape importante, puisqu’il est désormais testé en conditions réelles dans les rues de Londres, la capitale.

Nissan Leaf et ServCity : une technologie de véhicule autonome pour la ville
L’objectif pour les villes est de comprendre comment elles peuvent intégrer les dernières technologies de véhicules autonomes dans un environnement urbain complexe. Pour cela, le Smart Mobility Living Lab a déployé des capteurs sur la route, afin de créer une infrastructure permettant d’enrichir ses connaissances.

« Nous sommes extrêmement fiers de faire partie du projet ServCity et sommes heureux de mettre à l’épreuve notre Nissan Leaf 100 % électrique en tant que véhicule d’essai de ce programme. Notre stratégie Nissan Intelligent Mobility vise à créer un avenir fait d’une mobilité plus électrique, plus autonome et plus connectée, et nous sommes impatients de travailler en collaboration avec les autres partenaires de ServCity pour y parvenir », annonce Bob Bateman, Project Manager de Nissan.

Soutenu par le gouvernement britannique, ce projet a pour objectif de démocratiser les véhicules autonomes, tout en rassurant les utilisateurs sur leur autonomie et leur capacité à se déplacer en toute sécurité, mais également à réagir rapidement lorsqu’une situation de danger se présente.