Une Réplique De Lamborghini Diablo En Travaux Pour 25 000 €

1 year, 5 months ago - 30 August 2021, AutoPlus
Une Réplique De Lamborghini Diablo En Travaux Pour 25 000 €
Une lamborghini Diablo pour 25 000 €, une affaire ? Pas sûr que ce soit le cas avec cette réplique à laquelle il manque encore un grand nombre d’éléments !

Internet regorge de répliques diverses et variées dans des états parfois irréprochables et parfois…moins. Lamborghini est sans doute l’une des marques les plus imitées, mais pas toujours avec un grand succès. Enfin, parfois certains se lancent dans de grands travaux mais finissent par renoncer devant l’ampleur de la tache par manque de temps et / ou d’argent. 

Du travail à prévoir
C’est l’un de ces projets que nous avons devant les yeux. Il s’agit d’une réplique de Lamborghini Diablo datant de 1998. Plus précisément, d’une réplique de Lamborghini Diablo où il reste encore une bonne dose de travail. Si l’on reconnaît sans peine la silhouette de la supercar italienne, il manque encore bon nombre d’éléments pour qu’elle puisse rouler.

Puzzle 1 000 pièces
Cette réplique est un véritable puzzle de pièce provenant d’une multitude d’autres voitures. On trouve ainsi des bras de suspension de Corvette C5 et des freins arrière de Corvette C7. La crémaillère de direction assistée est issue d’un Chevrolet Camaro et se trouve associée à une colonne de direction d’Alfa Romeo. Le pédalier est signé Subaru mais la pédale d’accélérateur à commande électrique provient soi-disant d’une Aventador.

Un look fidèle mais à terminer
Le châssis n’étant basé sur aucun modèle existant, les panneaux de carrosserie ont tous été adaptés. Il est à noter que la plupart des pièces présentes proviennent d’une véritable Diablo, notamment les ailes arrière en carbone. Les phares sont aussi fidèles à l’origine puisqu’ils viennent d’une Nissan 300 ZX. Les bas de caisse et le capot sont quant à eux issus d’une Diablo GTR. Il est aussi indiqué que l’intérieur reçoit un kit imitant le design original. Cependant, les sièges ne sont pas fournis !

Recherche moteur
Si aucun moteur n’est livré avec la voiture, le propriétaire précise qu’elle serait compatible avec un V12 BMW. Un choix appréciable pour une réplique mais gare à la fiabilité et à l’entretien. Sans compter que le mariage entre le châssis tubulaire et le bloc allemand n’est pas garantie !

Un prix excessif
Mais malgré tout les travaux nécessaires, le propriétaire situé en Géorgie aux États-Unis demande 25 000 € ! Bien qu’il précise qu’une marge de négociation est envisageable cela paraît une somme conséquente étant donné l’état actuel de cette réplique de Diablo.