Une Rolls-Royce arrêtée à la douane à cause de son cuir de crocodile

1 year, 8 months ago - 10 June 2021, AutoPlus
Une Rolls-Royce arrêtée à la douane à cause de son cuir de crocodile
Une Rolls-Royce illégalement recouverte de cuir de crocodile a été saisie aux douanes italiennes. Le propriétaire de la Phantom importée pour la vente encourt de lourdes sanctions.

L’Italie fait partie des 183 pays membres de la Convention de Washington sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. 

Et c’est justement pour cette raison que le propriétaire russe de cette Rolls-Royce va recevoir une lourde amende… La raison ? La Phantom est recouverte à l’intérieur de peau de crocodile. Ce qui est complètement illégal.

Une personnalisation de mauvais goût
Le cuir de crocodile, installé sur les sièges et la console centrale de la Rolls, faisait suite à une personnalisation demandée par un client à une entreprise spécialisée. Bien entendu, ce genre d’option et de matériau ne provient pas de la Phantom d’origine, vendue par le constructeur britannique.

Sur les clichés de l’Agenzia delle dogane e dei monopoli, soit l’Agence des douanes italiennes, on peut y voir l’objet du délit. L’intérieur de la Rolls-Royce embarque des sièges en cuir blanc ainsi que des parties recouvertes en cuir de crocodile vert. Outre le côté mauvais goût de la personnalisation, c’est surtout quelque chose de complètement illégal !

La Phantom saisie par les douanes
Selon les informations de l’ADM, la Rolls-Royce en question était importée de Russie vers l’Italie. Elle était en route vers la ville de Rome pour être revendue. Toutefois, cette dernière a été jugée un peu trop exotique par les douaniers et a été confisquée sur place.

La Phantom a été saisie à titre conservatoire et une plainte a été déposée par la justice italienne contre l’importateur de la voiture de luxe.