Dettes impayées: 43 véhicules de Bissoon Mungroo saisis

il y a 5 ans, 10 mois - 13 Mars 2017, lexpress.mu
Bissoon Mungroo
Bissoon Mungroo
Il n’a pu s’acquitter du solde de la dette après l’achat de 43 véhicules d'Iframac, soit un peu plus de Rs 3 millions.

Bissoon Mungroo, propriétaire de l'hôtel Manisa et organisateur des anniversaires de sir Anerood Jugnauth, ancien Premier ministre et ministre mentor, avait acheté ces véhicules suivant la mise en liquidation de la firme Iframac après le démantèlement de l'empire de Dawood Rawat. Ce, pour la somme de Rs 6,5 millions. Il devait aussi s'acquitter d'une somme de Rs 180 000, représentant la TVA et les droits de douane sur les voitures et pièces de rechange.

La juge Rehana Mungly-Gulbul a ordonné, mercredi 8 mars, la saisie de ces biens. Elle a accédé à la demande de l'administrateur spécial d'Iframac Ltée, Yacoob Ramtoola.

À la suite d'un accord datant du 20 juin 2016, Bissoon Mungroo et ses fils avaient décidé de faire l'acquisition de ces véhicules de même que le stock de pièces de rechange appartenant à Iframac. Bissoon Mungroo et ses fils ont payé Rs 3 millions sur les Rs 6 680 000. Il était convenu qu'ils règlent le solde de Rs 3 680 000 au plus tard le 30 juin 2016. Sauf qu'après avoir pris possession de tous les véhicules et pièces de rechange depuis août 2016, Bissoon Mungroo n'a payé que Rs 1 million.

L'administrateur spécial dit avoir réclamé les Rs 2 680 000 restantes à Bissoon Mungroo à plusieurs reprises. Cependant ce dernier a ignoré les requêtes de Yacoob Ramtoola.

Devant le refus de Bissoon Mungroo de régler sa note, Yacoob Ramtoola n'a pas transféré le titre de propriété des véhicules au nom de Bissoon Mungroo et de ses fils. Une mise en demeure en date du 14 février a été servie à ces derniers, réclamant le paiement des dettes mais en vain. L'administrateur spécial a, alors, réclamé la saisie des véhicules.