Accident mortel à Grande-Pointe-aux-Piments: des funérailles à la place d’une fête d’anniversaire

2 months ago - 29 November 2022, lexpress.mu
Accident mortel à Grande-Pointe-aux-Piments: des funérailles à la place d’une fête d’anniversaire
La grande fête d’anniversaire que Raj Kumar Gian Panchoo attendait avec impatience et qu’il préparait minutieusement, pour souffler ses 80 bougies avec les siens, ne sera, hélas, pas célébrée. Ses proches et amis peinent encore à y croire.

Et, pourtant, ils n’entendront plus sa voix rieuse du côté de Grande-Pointe-aux-Piments. L’octogénaire a été victime d’un délit de fuite, samedi soir, à quelques mètres de sa résidence. Selon les informations retracées par la police, le conducteur du véhicule impliqué serait un habitant de Curepipe.

Ils auraient tous dû être ensemble, chanter, plaisanter et s’amuser en ce dimanche 27 novembre à Grande-Pointe-aux-Piments. L’ambiance est d’autant plus morose car celui qui les avait convoqués pour les célébrations les a certes réunis, mais pour ses funérailles. En effet, Raj Kumar Gian Panchoo voulait en ce jour fêter ses 80 ans, même si son anniversaire était le 8 novembre.

Son fils, Dev Panchoo, s’efforce d’en parler malgré la douleur. «Mon papa était une personne joviale et amicale qui aimait plaisanter. Il était très populaire dans la région, et tous ceux qui le connaissaient l’appréciaient.» Et il savait aussi se faire respecter. «Il était très discipliné dans sa vie.»

Une vertu qu’il a essayé de transmettre à ses six enfants qui, eux aussi, comptent le passer à leurs propres enfants. «C’est une perte inestimable pour moi car il était mon modèle. Tout ce que je suis, c’est à lui que je le dois. Matin et soir, il nous a toujours inculqué des valeurs pour rester sur le droit chemin.»

Il a, ainsi, voulu marquer le coup en invitant tous ses proches, ses amis et la famille à célébrer ses 80 ans. «Il s’était occupé seul de tout. Il voulait que cela se fasse à sa façon. D’autant plus qu’il était quelqu’un de très actif.» Son fils confie également que son père était un grand passionné de pêche. «C’était non seulement sa passion, mais il était aussi considéré comme un bon pêcheur.»

Selon les recoupements d’informations, c’est en sortant de sa voiture que la victime a été projetée contre la lunette arrière d’une autre voiture, qui était en stationnement. Conduit à l’hôpital Sir Seewoosagur Ramgoolam, son décès a été constaté par le médecin sur place. Selon les images récupérées des caméras Safe City et des CCTV des particuliers, tout indique que ce serait une Nissan blanche qui serait impliquée dans ce délit de fuite. Son propriétaire serait un habitant de Curepipe.